Témoignages - Violences en collectivités

Victime, à 3 ans | Témoignage – Violences à l’école

Témoignage d’une maman dont le fils est entré en septembre 2018 en petite section. Il n’allait en classe que le matin à l’époque, et était très heureux d’y aller, nous dit la maman.

Mais la situation s’est très vite dégradée, avec des pleurs dès la première semaine, l’enfant parlant de punitions qu’il dit recevoir car il a trop la « bougeotte » – rappelons qu’il n’a alors que 3 ans …

Malgré tout, l’enfant s’accroche et commence finalement à y aller aussi les après-midis, jusqu’au jour où, de retour de l’école, les pleurs sont associés à des douleurs dans le bas-ventre. Interrogé par ses parents, l’enfant révèle avoir été attaché par d’autres enfants de sa classe, et déclare avoir subi quelques attouchements.

Interrogée, la maîtresse nie tout, sans masquer son agacement, et déclare ne pas pouvoir « tout gérer » ni surveiller « tout le monde ».

Par chance, l’enfant déménagea peu après, et se trouva dans une nouvelle école où les enseignants étaient plus à l’écoute, et communiquaient davantage avec les parents. Néanmoins, un gros mal-être général, s’installe. Le garçon ne va plus aux toilettes à l’école. A la maison, il souffre aussi de constipation, régresse au niveau du langage, tandis qu’apparaissent des difficultés d’apprentissages conséquentes, notamment en mathématiques. Sur les périodes de vacances, tous ces troubles s’effacent.

Les parents sont persuadés que leur enfant est traumatisé par la violence subie dans la première école. Ils l’ont finalement déscolarisé en janvier 2019, et lui ont laissé du temps pour souffler et se remettre de ce qu’il avait vécu. Ils reprennent peu à peu les apprentissages, entre formel et informel. Le petit garçon va beaucoup mieux, il est heureux et épanoui nous dit la maman, mais retrouve rapidement ses anciens troubles s’il est confronté à une attitude extérieure agressive.


~Témoignage anonyme, pour school.ityourself.


Vous aimeriez vous aussi apporter votre témoignage sur les violences en collectivité ? que vous soyez parent, enseignant, agent de collectivité, enfant, adolescent : contactez-nous.


Retrouvez School It Yourself sur instagram, facebook et sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *